retour accueil Moyens La flotte de Port Revel

La flotte de Port Revel

La Flotte de Port Revel est composée de onze modèles réduits et cinq remorqueurs radio-commandés.

Six de ces modèles représentent des pétroliers et vraquiers de 38 000 to 400 000 dwt.

Le septième modèle est une réplique du liquid natural gas (LNG) transporteur "Ben Franklin" (125 000 m3), avec en option depuis 2013 une hélice à pas variable

Le huitième modèle est une réplique du porte-conteneur de 4 400 TEU post-panamax, le "CGM-Normandie".

Le neuvième modèle, construit en 2009,  représente le "CMA CGM Otello", un gros porte-conteneur de 8 500 TEU.

Le suivant est le "Q-Max", un gros LNG transporteur de 266 000 m3, construit en 2010 .

Le "Voyager" est un paquebot, navire de croisière, construit en 2014. Il fait 311 m le long (Loa) et est équipé de 2 azimuthing pods (et un Fixipod) et de puissants propulseurs d'étrave.

Le dernier modèle produit est le "Cruise/Max", construit en 2016, un navire de croisière réalisé à partir de la carène du Q/MAx avec une passerelle sur l'avant comme un paquebot et une propulsion avec double hélices et gouvernails becker avec flap. Il est opérationnel depuis avril 2016.

Tous les modèles, sauf Normandie, Voyager et Otello sont équipés de propulsion représentant soit des moteurs diésels ou des turbines à vapeur. Le Normandie peut, en plus, être controlé depuis une passerelle avant comme un ferry ou un transporteur de voitures.

Les modèles sont équipés de tous les équipements présents sur les navires réels:

  • une "passerelle", comprenant:
    la barre et un indicateur d'angle de barre,
    le transmetteur d'ordres machine et un indicateur du régime de tours moteur,
    le compas de navigation,
    le loch (indication de la vitesse surface du navire),
    un anémomètre,
    des commandes des propulseurs de poupe et étrave (ces propulseurs peuvent simulés l'action de remorqueurs),
    les commandes des lignes de mouillage (avec frein);
  • un "système de propulsion", remplacé sur la maquette par un moteur électrique alimenté par des batteries qui servent également comme partie du chargement,
  • un appareil à gouverner (deux modèles possèdent un gouvernail Becker/flap, un autre un gouvernail Schilling),
  • un propulseur d'étrave (certains possèdent également un propulseur de poupe),
  • des lignes de mouillage comprenant guindeaux, ancres et chaines,