ARTELIA Port Revel - Shiphanding Training on Manned Models English Contact Plan du site

Port Revel

vous êtes ici :
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Que pensent les "manœuvriers" de cette formation ?

Ceux qui ont suivi le cours sont toujours enthousiastes , souvent reconnaissants, car les nouvelles techniques acquises au centre leurs ont permis de contrôler leur navire dans des situations imprévues, critiques, voire dangereuses auxquelles ils ont du faire face, comme l'attestent les témoignages de satisfaction ci-dessous :

" Le Capitaine Rhodes laissa venir le navire plus près du courant, puis l’amena le long du quai au moyen des remorqueurs. Le Capitaine Rhodes a appris la technique consistant à laisser filer l’ancre et la chaîne bâbord au cours de son stage d’entraînement à Port Revel, en France. Les pilotes qui assistent à ces stages pendant leurs congés, sont d’avis que leur soutien en tant que clients est un bon exemple de collaboration favorisant la sécurité dans la baie… "
San Francisco Bar Pilots’ News letter USA (mai 1996)

" Il ne fait aucun doute que le stage d’une semaine que j’ai suivi à Port Revel, près de Grenoble, en France, a été mis à profit. Je suis particulièrement reconnaissant d’avoir pu suivre les cours de manœuvres des navires enseignés à Port Revel. Tout ce qu’on peut dire sur Port Revel, c’est que ce sont les meilleurs ! "
Capitaine Jaan Hansson, Wallenius’ Newsletter (février 1996)

" En comparaison avec les 5 simulateurs électroniques que j’ai expérimentés, Port Revel est nettement supérieur et emploie les instructeurs les plus compétents. En outre, ce centre de modèles réduits ouvre de nouvelles perspectives sur la manœuvre des navires qui sont comparativement uniques."
Capitaine Jay Niederhauser, pilote à Puget Sound, Washington, USA (juin 1999)

" Ils ont tous senti qu’ils acquéraient des techniques et peaufinaient des compétences, particulièrement utiles pour le pilotage. (…) Je pense que les pilotes considèrent maintenant qu’un centre de formation très professionnel tel que Port Revel peut être stimulant et amusant. "
Capitaine Mitch Boyce, pilote sur le fleuve Columbia, Oregon, USA (août 1999)

" De toutes les formations que j’ai suivies dans ma carrière, les bonnes comme les moins bonnes, je considère que celle de Port Revel est sans conteste la meilleure. (…) Je me sers des acquis théoriques et pratiques de cette formation chaque fois que je manœuvre un navire. Les instructeurs sont des pilotes de niveau international qui ont eu une réelle expérience du commandement. (…) Je pense que tous les capitaines peuvent tirer profit de stages de recyclage réguliers à Port Revel. A chaque visite, j’acquiers des informations et des techniques qui sont nouvelles pour moi."
Capitaine Craig Reeder, California, USA (septembre 1999)

" (…) J’étais vraiment désolé de devoir partir. Je tenais à remercier votre équipe technique pour le travail fourni au cours de toute cette semaine ; je tenais à remercier également et tout particulièrement vos excellents instructeurs pour leur magnifique enseignement, leurs remarques pertinentes et leur professionnalisme durant la semaine de stage (…). "
Capitaine Mike Dillon, Bar Pilot sur le fleuve Columbia, Oregon, USA (octobre 1999)

" (…) La bonne efficacité du remorqueur d'escorte croché était absolument critique pour maintenir le contrôle complet du navire dans cette situation. Initialement, le navire a commencé à virer sur bâbord avec 40° de barre à tribord. Ceci a été contré en faisant travailler le remorqueur en indirect à pleine puissance sur bâbord. Cette manoeuvre, ainsi que les suivantes sur bâbord et sur tribord ont également permis de réduire la vitesse du navire et de reprendre complètement le contrôle. Je dirais que l'expérience et l'entraînement que les pilotes ont reçus pour l'utilisation des remorqueurs d'escorte, tant à Port Revel qu'à Marine Safety à San Diego, est d'une valeur inestimable. J'étais devenu familier des moyens mis à ma disposition et les ai utilisés efficacement et sans hésiter."
Captaine Gregg Waugh, San Francisco Bar Pilot, USA (octobre 2001)

" La Mecque de la manœuvre des navires …."
Captain Brian Seuter, Cumberland Pilot, USA (octobre 2004)

" Nous avons effectué des manoeuvres que je n'aurai pas tentées sur un navire réel, mais cette expérimentation m'a permis d'améliorer ma compréhension des limites de ce qu'il est possible de faire et de ce qui ne l'est pas ... c'est une des meilleures formations de ma carrière de pilote maritime."
Captaine Joseph Lachnicht, Tampa Pilot, USA (juillet 2008)

" C'était mon quatrième stage. Port Revel a toujours donné exactement ce dont nous avions besoin et s'est amélioré chaque année depuis que j'y viens."
Captaine Ed Melvin, San Francisco Bar Pilot, USA (août 2008)

" Quelle bonne semaine ! Mieux: j’ai pu mettre en pratique ce que j’avais appris dès le premier bateau que j’ai eu à piloter sur la Rivière Trombetas (un affluent de l’Amazone).
J’étais à bord d’un panamax à pleine charge et après l’appareillage, j’ai remonté la rivière d’un demi mile vers l’amont pour aller éviter. J’avais deux remorqueurs conventionnels à ma disposition – un simple hélice et un double hélice – et durant la saison des pluies la rivière a un courant d’environ 1,5 nœud. Les remorqueurs ne passent pas la remorque du fait de la réduction de manœuvrabilité et du danger engendré. La largeur de la rivière est d’environ 350 m, ce qui nous laisse un petit cercle d’évitage pour un navire de 220 m de LHT.
En utilisant la machine en avant et en arrière avec la puissance et le placement corrects des remorqueurs, tout se passe bien d’habitude. Mais cette fois, avec le remorqueur double hélice à plein régime sur l’avant et avec un peu d’erre en arrière (point pivot sur l’arrière), je décidai de donner un coup d’accélérateur en avant avec la barre à droite toute (pour tourner sur la droite avec un navire à hélice à pas fixe à droite) : c’est là que le capitaine m’informa qu’on n’avait plus de machine. Il m’expliqua que le problème se situait au niveau du générateur d’air comprimé et qu’il faudrait au moins 2 h pour le réparer. A ce moment-là nous avions déjà évité sur environ 130° depuis notre cap initial et nous commencions à prendre de la vitesse vers l’aval. J’informai les remorqueurs et demandai au capitaine d’envoyer le bosco pour se préparer à lâcher les deux ancres. Après être passé à environ un nœud près d’un haut-fond et lorsqu’il n’y avait plus de danger, je démarrai la procédure avec les deux ancres pour éviter sur bâbord en utilisant le courant plus fort sur l’extérieur de la courbe – une courbe douce, mais une courbe tout de même – et … tout se passa comme prévu – ou plutôt, comme j’avais appris une semaine plus tôt ! Je tournai le navire et le stoppai au milieu de la rivière à environ 50 m du terminal de Trombetas.
Un simple merci ne traduirait pas ma gratitude pour l’entrainement que j’ai reçu. Cet entrainement a fait absolument toute la différence dans ce cas et m’a donné confiance en ce que j’essayais de faire. Transmettez svp mes remerciements à tous les instructeurs : quel travail magnifique ils font ! "
Captaine Ricardo Falcao, Pilote de l'Amazone, Brésil (avril 2009)

" Je viens pour la seconde fois. La première fois, on apprend beaucoup. La seconde fois, on revient avec plus d’expérience mais je crois qu’on apprend encore plus que la première fois."
Captaine Alain Lemarchand, Euronav, France (avril 2010)

" Il est très utile de s'entrainer pour anticiper la manoeuvre réelle. Tous les éléments sont disponibles à Port Revel: vent, houle, courants, petits fonds. On apprend à gérer les limites des navires et des situations car on peut les essayer et évaluer le résultat sans craindre de réels dommages."
Captaine Patrick Vangelder, CVBA BRABO, Belgique (juin 2010)

"Il n'est pas surprenant que Port Revel ait acquis une telle réputation dans le monde des pilotes maritimes. Votre philosophie d'instruction et vos installations permettent au pilote d'utiliser ses talents dans une multitude de situations, sur une grande variété de navires et dans diverses profondeurs et conditions de courant. Votre base de données sur nos quais et votre compréhension des défis que nous rencontrons est également impressionnante. Ceci a été un entraînement très puissant directement applicable à nos missions qui ne peuvent pas être reproduites ailleurs. Bien sûr, les hommes font la différence dans toutes les organisations. A ce sujet, nous voudrions reconnaître le superbe groupe d'instructeurs (...). Leur professionnalisme et leur dévouement à notre groupe a été tout simplement excellent. De même, l'équipe technique et administrative a permis que la session se déroule de façon très agréable."
Six San Francisco Bar Pilots: D. Aune, D. Bridgman, D. Cloes, C. Martin, D. Merritt, G. Tylawsky, USA (août 2010)

Mentions légales | Plan du site | Contact
Portrevel.com © Reproduction prohibited - All rights reserved 2017.